Votre navigateur ne reconnaît pas les scripts.

chrn.be

Casque PAXMAN au CHRSM – site Meuse

L’UMC (Unité Multidisciplinaire de Cancérologie) du CHRSM – site Meuse a fait l’acquisition d’un casque PAXMAN fin décembre 2022. Le système Paxman a pour but de prévenir la perte de cheveux pendant les traitements de chimiothérapie.

Quelle est l’origine du casque PAXMAN ?

Le casque réfrigérant PAXMAN existe grâce à Sue, l’épouse de Glenn Paxman. Le traumatisme vécu par son épouse, atteinte d’un cancer du sein, suite à la perte de ses cheveux dû à la chimiothérapie, a motivé Glenn Paxman à créer ce système innovateur.

Comment fonctionne-t-il ?

Le(la) patient(e) porte un casque souple en silicone, pendant et après la perfusion de chimiothérapie. Un liquide qui circule à l’intérieur de ce casque est refroidi par le système PAXMAN. Ce processus de refroidissement du cuir chevelu prévient la perte de la masse capillaire pendant les traitements de chimiothérapie.

Quelques chiffres

Ces quelques chiffres nous montrent l’importance de proposer ce système dans notre hôpital :

  • 65% des patients qui reçoivent une chimiothérapie perdent leurs cheveux;
  • 47% des femmes vivent la perte de cheveux comme un trauma majeur;
  • 8% des femmes vont refuser un traitement de chimiothérapie alopéciant (qui entraine la chute des cheveux ou des poils).

 

Dans le but d’améliorer la qualité de vie de ses patients, l’Unite Multidisciplinaire de Cancérologie met à leur disposition le système Paxman depuis décembre 2022.  

 

Pour en savoir plus sur notre Unité Multidisciplinaire de Cancérologie.